La Dotation Citoyenne

Vous êtes ici : Creaa » La Géonautique » L’Asalisme » La Dotation Citoyenne

Principe de base

À tout moment de sa vie, chaque personne devrait disposer de moyens financiers qui lui permettent:

  • de se nourrir, de se loger et de se vêtir correctement
  • de s’instruire, non seulement au début de sa vie, mais également aussi longtemps qu’elle le souhaite
  • d’assumer les dépenses en cas de maladie, accident, invalidité
  • de disposer toute au long de sa vie, jusqu’à la fin de sa vie, d’une situation financière confortable
  • de couvrir les frais liés à des funérailles dignes d’un être humain
  • de faire face à des frais de justice souvent aussi imprévus qu’importants.

Actuellement, le travail est crucial pour une majorité de gens: ils ont besoin de travailler pour gagner leur vie et assurer un minimum de revenus. Mais, même dans les pays dits ‶riches″, un nombre grandissant de personnes n’ont plus accès à ce minimum: chômeurs (indemnisés ou non), malades chroniques, malades atteints d’une maladie orpheline exigeant des frais médicaux importants mais non remboursés, invalides, retraités, autant de catégories où l’on trouve des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Sans compter les personnes abandonnées par leur conjoint, avec plusieurs enfants, sans travail et avec une pension alimentaire qui tarde à arriver ou qui n’arrive pas du tout.
Sans compter les étudiants fauchés, les personnes qui aimeraient suivre une formation pour changer d’orientation professionnelle. Sans compter les diverses catégories de laissés pour compte dont on ne se soucie qu’à moitié parce qu’elles ne rapportent pas assez de voix.
Et en se souvenant qu’il y a de plus en plus de personnes qui travaillent mais qui vivent quand même sous le seuil de pauvreté.

Des chiffres extrapolés de calculs récents et de projections raisonnables montrent que nous pouvons faire l’hypothèse qu’il est possible, en tous cas dans les pays occidentaux, d’octroyer à chaque personne une Dotation Citoyenne mensuelle d’environ 2.000 € nets, qui se subdivise comme ceci: